Vous êtes ici : Accueil > La vie du collège > Le club Manga > Le 3 mars, le jour des filles
Publié : 2 mars 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le 3 mars, le jour des filles

2 votes

Le 3 mars, c’est le jour des filles ! Si, si !

Lors de cette journée, la famille et les proches de la petite fille organisent à son attention une petite fête.Au cours de cette fête, de kimono vêtue (furisode), elle recevra ses amies, dégustera des pâtisseries, pourra déballer quelques cadeaux et ira se recueillir dans un sanctuaire Shintô.

Parmi la variété de pâtisserie offerte, la plus typique est un gâteau de riz nommé « Hishimochi ». Ce « gâteau », tricolore, a une coupe en diamant. Chaque couleur forme une strate. Les trois couleurs sont le rouge (pour chasser le mal), le blanc (pour la pureté) et le vert (symbolisant la santé).


Ce jour-là, les familles qui ont des filles exposent des poupées "hina", de précieuses poupées posées sur une petite estrade à plusieurs niveaux.


Sur la marche la plus haute sont disposés l’empereur et l’impératrice. Sur la marche suivante, trois dames de la cour, puis encore en dessous 5 musiciens, puis tout en bas les escortes et les gardes.

Ces poupées spéciales, qui se transmettent de génération en génération, sont rangées dans un carton tout le reste de l’année. Elles portent de magnifiques kimonos.

Cette fête remonte à l’époque Heian. Les poupées étaient supposées protéger des mauvais esprits. Selon la croyance traditionnelle, il faut ranger les poupées le soir du 3 mars, sans quoi la fille de la maison ne pourra pas se marier pendant un an. Cette fête est célébrée dans la plupart des foyers, qu’il y ait une fille mariée ou non.

En plus de ces poupées sont disposés des friandises, des gâteaux de riz et de l’alcool blanc.