Vous êtes ici : Accueil > La vie du collège > Sur un air de Gavroche...
Publié : 13 janvier 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Sur un air de Gavroche...

2 votes

Sur l’air du Chant de Gavroche

Pour le pays de Voltaire

Cabu

Je suis tombé à terre,
Pour le pays de Voltaire
La mine sur mon bureau
Dans la langue de Rousseau
Je suis pour la démocratie
C’est grâce à l’Hebdo Charlie
Ils sont tombés pour leurs idéaux
A dessiner pour Charlie Hebdo.

Tous ensemble

Ils sont tombés à terre,
Pour le pays de Voltaire
Leur mine sur le bureau,
Dans la langue de Rousseau
Nous sommes pour la démocratie
Au service de l’Hebdo Charlie
On est tombés en faisant l’idiot
A travailler pour Charlie Hebdo.

Charb

Je suis tombé sur terre
Même Dieu ne sait pas comment
"Je n’ai pas de gosse, pas de femme"
Juste ma plume qui s’enflamme
Je n’ai pas de voiture, ni crédit
Mais on m’a tué aujourd’hui
Vivre libre et non à genoux
Je n’ai que faire de vos courroux.

Tous ensemble

Ils sont tombés à terre,
Pour le pays de Voltaire
Leur mine sur le bureau,
Dans la langue de Rousseau
Ils œuvraient pour la démocratie
Au service de l’Hebdo Charlie
Ils sont tombés en faisant l’idiot
A travailler pour Charlie Hebdo.

Wollinski

Je n’étais qu’un dessinateur
Un coquin au grand cœur
J’illustre ce qu’il me plaît
Sans pour autant faire de plaies
Je fais des pieds de nez
Mais je pars tout ensanglanté
Sans double sens en ce jour
Qu’avec arme tout mon amour.

Tous ensemble

Ils sont tombés à terre,
Pour le pays de Voltaire
Leur mine sur le bureau,
Dans la langue de Rousseau
Ils œuvraient pour la démocratie
Au service de l’Hebdo Charlie
Ils sont tombés en faisant l’idiot
A travailler pour Charlie Hebdo.

Tignous

Je dessinais pour le social et le politique
Véritable artiste de la République
Je n’avais que mon crayon pour toute arme
A faire passer des rires aux larmes
Aujourd’hui je fais pleurer le monde
Par votre geste abject et immonde.

Tous ensemble

Ils sont tombés à terre,
Pour le pays de Voltaire
Leur mine sur le bureau,
Dans la langue de Rousseau
Ils œuvraient pour la démocratie
Au service de l’Hebdo Charlie
Ils sont tombés en faisant l’idiot
A travailler pour Charlie Hebdo.

Maris

Moi, mon job, c’était l’économie
Je vous quitte avec mes amis
Je ne sais ce qui s’est passé
Mais je suis ce jour trépassé
Par des malfrats plein de haine et sans courage
De dévoiler la laideur de leur visage.

Tous ensemble

Ils sont tombés à terre,
Pour le pays de Voltaire
Leur mine sur le bureau,
Dans la langue de Rousseau
Ils œuvraient pour la démocratie
Au service de l’Hebdo Charlie
Ils sont tombés en faisant l’idiot
A travailler pour Charlie Hebdo.

Franck

Ils m’ont tué mais pour vous attraper
Il y a plus d’un gendarme dans votre quartier
Je ne faisais que mon boulot
Protéger Charb de Charlie Hebdo.

Ahmed (gendarme)

Ils m’ont tué à bout portant,
Qui va prendre soin de ma femme et mes enfants ?
J’étais un agent républicain
Je suis mort sans arme en main.

Tous ensemble

Ils ont été tués mais pour vous attraper,
Il y a plus d’un gendarme dans votre quartier
Ils ont été tués à bout portant
Qui va prendre de leur femme et enfants ?
Ils étaient des agents républicains
Ils sont morts sans arme en main
Au service de l’Hebdo Charlie
Ils ne faisaient que leur boulot
Défendre Charb de Charlie Hebdo.

Tous ensemble

Et pour tous les autres journalistes,
Économistes ou caricaturistes
Qui œuvraient partout pour l’information
Mais dont on ne connaît pas les noms
Et ceux qui sont morts aujourd’hui
Ce triste chant on vous le dédie.

Tous les Charlie

On me connaît partout
De Marseille, à Paris et Lille
Je suis aimé de tous
Des plus grandes aux plus petites villes
Je vis de ce qui vient à l’actualité
Je dépends de mes lecteurs acharnés
Sans savoir de quoi sera fait le lendemain.
Charlie blessé, mais immortel dès demain.

Les gendarmes

Dans la langue de Rousseau,
Ils iront brûler en enfer.

Cabu

Pour le pays de Voltaire.

Les gendarmes

Ils ne feront pas de vieux os.

Charb

Dans la langue de Rousseau.

Tous

On est tous tombés à terre.

Wollinski

Pour le pays de Voltaire


Tignous

Ils ne feront pas de vieux os.

Maris

Dans la langue de Rousseau

Tous ensemble

Ils sont tombés à terre,
Pour le pays de Voltaire
Leur mine sur le bureau,
Dans la langue de Rousseau
Ils œuvraient pour la démocratie
Au service de l’Hebdo Charlie
Ils sont tombés en faisant l’idiot
A travailler pour Charlie Hebdo.