Publié : 16 mai 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Koa, le boa ingurgitor

1 vote


Parmi tous les animaux de la jungle, il en est un qui n’avait pas beaucoup d’amis : c’est Koa le boa. Seul, il vivait dans son trou et ne sortait que pour chasser. Dès qu’il osait montrer le bout de sa queue, chacun s’enfuyait à toute jambe.
« Attention ! C’est Koa le boa qui arrive ! Fuyez ! »
Un jour, alors qu’il serpentait tranquillement entre les buissons, Koa aperçut deux villageois.
« Nous pouvons bien déposer nos bidons et nos sacs plastiques ici !
Regarde, il n’y a pas âme qui vive, cela ne dérangera personne !
Oui, tu as raison et en plus personne ne nous
verra ! »
Et ils abandonnèrent tous leurs déchets. Koa se rendit compte que leur attitude n’était pas correcte mais il passa son chemin.
Quelque temps plus tard, il sortit à nouveau pour chasser. Alors que, tapi dans l’ombre, ’il guettait une proie, il entendit la conversation de Moou et de Toou, deux frères guépards.
« Regarde ! C’est intolérable de voir les hommes qui jettent n’importe quoi, n’importe où ! Nous, nous vivons ici ! Ils ne se rendent pas compte ! Si seulement on pouvait faire quelque chose ! »
Le sang froid de Koa ne fit qu’un tour !
Le lendemain, il prit son courage à deux mains et osa se montrer parmi tous ses congénères. Tous eurent peur bien sûr mais dès qu’ils le virent avaler un par un sacs plastique, bidons, pneus, ils s’pprochèrent de Koa et le félicitèrent.
Vive Koa ! Vive Koa !

Koa était devenu indispensable ! Ils l’élevèrent au rang de dieu ! Ils le vénérèrent même après sa mort !