Vous êtes ici : Accueil > Le RéSEAU des écoles associées de l’UNESCO > Les abolitions de l’esclavage > Le 10 mai 2006 > Maloya Metiss : les instruments de musique
Publié : 23 février 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

Maloya Metiss : les instruments de musique

Avant l’essor des groupes de musiques traditionnelle ou d’inspiration traditionnelle, les familles qui pratiquaient le maloya utilisaient souvent des instruments de fortune, des morceaux de tôle frappées avec deux baguettes pour faire un sati, des supports de lampes dans lesquels des graines étaient introduites pour faire le kayamb, des caisses en bois pour le rouler. On raconte que parfois les danseurs marquaient la basse avec les pieds.

Bobre

(Ressemble au berimbau brésilien) arc en bois muni d’une corde sur laquelle coulisse une calebasse servant de caisse de résonance. La corde est battue par une baguette de bambou batavek . Le musicien agite un hochet, le kaskavel (bourse de vacoa remplie de graines) et un petit caillou rond pour moduler les sons. C’était l’instrument utilisé pour les combats de moring. Le moring moderne nécessite l’emploi d’autres instruments comme le rouler, le djembé, le caimb, le piker.

Kayamb

Il se compose d’un cadre de bois rectangulaire sur lequel sont ficelées deux cloisons de fleurs de canne. A l’intérieur s’agitent des graines lorsque les deux mains du musicien le secouent. C’est un instrument typique de l’Océan indien qui existe sous différentes formes. Il est apparu dans le maloya assez tôt.

Piker

Morceau de bambou que l’on frappe avec deux baguettes. Cette base très simple est utilisée partout dans le monde par des peuples utilisant les percussions. Le jeu ternaire caractéristique du maloya en fait un instrument traditionnel indispensable.

Rouler

Gros tambour fabriqué avec un tonneau de bois et une peau de vache où le musicien se tient assis à califourchon. Cet instrument au son particulièrement grave donne une base caractéristique à la musique réunionnaise : il en constitue le cœur.

Tambour malbar

Cet instrument d’origine tamoule est un tambour rond et plat monté sur un cadre de fer et joué avec deux baguettes. La peau de chèvre doit être chauffée juste avant de jouer. Il est aujourd’hui utilisé par de nombreux musiciens qui s’emparent aussi d’autres instruments tamouls comme le morlon notamment